Allez les yeux invisibles vers le beau.

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/05/2016

Petite philosophie du soir...(20)

philosophe,soir,petite, mort,souffrance,aide,sens,vie,sagesse,épreuves,apprendre,toujours,réflexion,comprendre,savoir,connaîtreApprendre toujours...

 

Les épreuves sont inéluctables.

La mort, la souffrance,

Aussi injustes et cruelles qu'elles nous paraissent,

Elles nous aident à accepter,

Comprendre le sens de la vie.

Et nous conduire vers plus de sagesse.

 

Catherine Rambert

26/05/2016

Message de l'hirondelle...

Plénitude

 

hirondelle,message,retour,vie,planète,jours,meilleurs,renouveau,cycle,réflexion,comprendre,savoir,connaîtreLes hirondelles sont de retour les jours meilleurs aussi...

 

Tout commence lorsque les hirondelles rentrent de leur migration saisonnière en Afrique. À leur arrivée, elles retournent la plupart du temps à l’endroit où elles avaient installé leurs nichées les années précédentes. Dès son arrivée sur les lieux, le mâle investit son territoire et inspecte plusieurs anciens nids en chantant pour dissuader les autres mâles d’approcher et de lui prendre son bien. Ceci se déroule en avril, période qui coïncide avec celle des amours.


Le rouge-gorge
Pour trouver sa partenaire, le mâle se met en évidence et expose son plumage brillant et sa longue queue fourchue. Tout cela en gazouillant pour attirer l’attention d’une femelle. Quand une d’elles vient à s’approcher, il virevolte autour d’elle de façon à l’entraîner vers les nids. Si celle-ci est conquise, elle choisit un nid pour s’accoupler avec le mâle en question. Puis elle s’attaque au ménage en redonnant une seconde vie au vieux nid qu’ils vont désormais habiter. Pour ce faire, elle le rend plus solide en y installant des boulettes de terre et des fines racines.

Puis elle y installe une couche douillette constituée de crins de cheval ou de vache et de duvet de poule. Elle pond quatre ou cinq œufs qu’elle se met directement à couver. Et, quinze jours durant, la femelle va les tourner sous elle de manière à ce qu’ils soient bien au chaud, contre son ventre. Elle s’absente juste quelques minutes toutes les quatre heures pour manger et faire ses besoins. Les cinq premiers jours après leur éclosion, les petits sont nourris par leur père qui accomplit seul cette tâche. Leur mère reste alors au nid pour leur tenir chaud.

Puis au bout de cinq jours, ils iront tous deux à la chasse. Pour les nourrir, les parents effectuent 200 voyages par jour, desquels ils ramènent des boulettes d’insectes. À chaque voyage, un seul petit est nourri et les autres attendent le tour suivant. Un matin, quand les parents sentent le moment venu, ils se mettent à voler près du nid sans distribuer de nourriture à leurs jeunes, mais en lançant de puissants cris d’alerte. C’est alors que le moins timide de tous s’élance hors du nid et que, pour ne pas tomber, il a le réflexe de battre des ailes.

Mais ils ne savent pas encore voler c’est pour cela que leurs parents les escortent un par un jusqu’à un perchoir voisin où ils les ravitailleront toute la journée en insectes. Le soir les jeunes savent voler et peuvent regagner le nid pour la nuit. Puis, au fur et à mesure, les jeunes suivent leurs parents à la chasse, les observent, les imitent et apprennent à effectuer quelques petits vols planés à sept ou huit mètres du sol. Ce qui leur permet d’avaler des insectes en vol. Au bout de 28 jours, les parents ne s’occupent plus de leur progéniture et se préparent pour une seconde nichée.

Les jeunes adultes observent alors les lieux, car certains d’entre eux y reviendront au prochain printemps. Les hirondelles se nourrissent d’insectes qu’elles ne trouvent pas en Europe à la période de l’hiver. C’est pour cela qu’à la fin de l’été, ou plus tôt pour les jeunes hirondelles nées des premières nichées, elles migrent vers l’Afrique. Les hirondelles volent en groupes à moins de cent mètres du sol. Bien qu’elles connaissent leur chemin, elles se guident principalement à la position du soleil.

Le rouge-gorge
La nuit, elles restent en groupe, perchées sur les roseaux des marais. Et repartent vers le sud, dès le matin venu. La traversée de la Méditerranée se fait sans escale. D’ailleurs, les plus faibles n’y résisteront pas et mourront en mer. Pour se nourrir, elles capturent en vol des insectes. Quand il fait beau, elles parcourent 200 kilomètres par jour et ne se posent au sol que lorsque le vent se lève sur le Sahara et qu’elles n’ont donc pas le choix. Les mois de novembre, décembre et janvier correspondent à la saison sèche en Afrique tropicale. Les hirondelles occupent alors leurs journées à se nourrir d’insectes et à dormir dans les hautes herbes la nuit sans construire de nid.

Mais durant cette période en Afrique, les villageois les chassent pour les manger. En février, la saison sèche laisse place à la saison des pluies. Les hirondelles prennent le maximum de réserves qu’elles stockent sous forme de graisse. Elles capturent alors les fourmis et les termites qui sortent de leurs abris. Le but étant de survivre au long voyage qui les attend. Leur corps est pourvu de nouvelles plumes et leur estomac rétrécit, car elles vont beaucoup moins manger durant leur voyage vers l’Europe.

Les mâles quittent l’Afrique en premier, car ils sont pressés de réserver leurs nids pour le printemps. Ils parcourent alors 430 kilomètres par jour. Ils seront suivis par les femelles qui arriveront quinze jours après. Les hirondelles vivant en France auront parcouru 6 000 kilomètres jusqu’en Afrique centrale et les hirondelles nichant en Angleterre ou des les pays scandinaves auront été jusqu’au sud de l’Afrique et auront parcouru plus de 10 000 kilomètres.

Comme vous pourrez sûrement croiser quelques hirondelles prés de chez vous, voici quelques indices pour les reconnaitre : le mâle a le dos noir et bleuté et les plumes de sa queue, qu’on appelle filets, sont longues. Quant à la femelle, son dos et ses ailes sont plus ternes et les filets de sa queue sont courts. Il existe plusieurs races d’hirondelles comme les hirondelles de fenêtre, de rivage, des rochers ou encore les hirondelles rousselines.

Voici maintenant quelques astuces pour ne pas nuire aux hirondelles vivant dans votre grange : tout d’abord, il faut savoir que les hirondelles installent leur nid sur les poutres des granges, à l’abri. Pour ce faire, elles s’aident des gros clous plantés dans les poutres grasses auxquelles elles calent leur nid. Ne peignez donc pas les poutres de votre grange ou alors avec un produit non toxique et si vous repérez un nid, laissez une ouverture d’au moins 20 centimètres de côté qui sera ouvert toute la journée, observez-les de loin, mais ne vous approchez pas du nid pour ne pas les perturber et surtout n’installez rien sous le nid, car si un prédateur peut les atteindre les parents abandonneront les lieux. Vous être maintenant prêts à repérer et à protéger les hirondelles alors ouvrez l’œil !

Amélie

 

La bonne nouvelle est qu'il faut écouter son message, elle vient de loin pour être plus près de nous. Son chant nous apporte l'assurance d'un renouveau pour la planète, il faut se concentrer sur les prochains jours à venir pour voir cette nouvelle qui fera de nous, des gens heureux ! Je pense au fond de moi que son message et sa présence sera notre meilleur allié. 

Franck

24/05/2016

Vient de Paraitre...

Je suis heureux de vous informer que mon livre "CE CORPS INTIME"

vient d'être publié par les Editions du Net (voir ci-dessous)

 

ce-corps-intime-pol-kraly.jpg

Vous pouvez le commander http://www.leseditionsdunet.com

au prix de 13 Euros.

22/05/2016

La Petite Note de Franck... (78)

note,petite,franck,télé,ce soir ou jamais,fin,tristesse,émission,culture,intelligence,ignorance,réflexion,comprendre,savoir,connaîtreCela faisait longtemps que je n'avais pas fait une " petite note", mais aujourd'hui je suis triste, car j’ai assisté vendredi soir à la dernière de « Ce soir ou jamais ! » une des seules émissions culturelles qui restait à la télévision et qui suscitait le débat. Je suis triste, car nous allons vers plus de pauvreté intellectuelle, je vois là un signe de cette société qui se contente de cerveaux sans rien dans les têtes que des cerveaux exercés. C’est une erreur immense de faire des gens, des gens écervelés, car tôt ou tard cela se retournera contre ceux qui désirent cet état de fait. Je suis triste, car cette émission était l’une des plus éclairantes, et je constate que maintenant il ne reste plus rien sur le paf qui élève l’intelligence. Je suis triste, car je pense que tout cela est voulu, on veut faire table rase de tout ce qui touche à la culture. J’invite tous les amoureux de la culture, de nous diriger sur internet pour suivre des conférences (ce que je fais de plus en plus), des sujets qui peuvent nous « éclairer » nous fait « comprendre », « analyser », « suggérer » puisque la télé déserte la culture et je peux dire que désormais cette même télé signe, du même coup, son arrêt de mort. Pauvre télé pour débiles, voilà la récompense que tu auras et que ta mort est désormais programmée. Je constate que c’est plus facile de manipuler des cerveaux sans intelligence que le contraire, ils ne seront plus que des moutons faciles à dresser. Je suis triste, car une fois encore l’intelligence s’enfuit pour plus de pauvreté. Dans ce vaste désert, je vous incite à lire, lisez, il nous reste encore la lecture ! Pour finir sur une note positive.

 

(Rendez-vous pour une nouvelle petite... de Franck)

21/05/2016

Poème du jour...

dickinson,poétesse,américaine,aurore,yeux,céleste,quatrains,ignorance,réflexion,comprendre,savoir,connaîtreL'Aurore est l'effort

De la face Céleste

Pour à Nos yeux, feindre

L'Ignorance du Parfait.

 

(Poème de Emily Dickinson - extrait de "Quatrains" - Poésie/Gallimard - 2011)

19/05/2016

Cadeau du Jour... (16)

soir,étoilé,détente,bien-être,cadeau,jour,beauté,lune,réflexion,comprendre,savoir,connaître

 

(sans commentaire)

18/05/2016

La Pensée Positive... (17)

verre,plein,vide,pensée,positive,bien-être,nürnberger,écolbris,point de vue,neutre négatif,optimistes,pessimistes,réflexion,comprendre,savoir,connaîtreLe verre est-il à moitié vide ou à moitié plein ?

Cette question litigieuse, à la fois psychologique et philosophique, sert traditionnellement à distinguer les optimistes des pessimistes. Pourquoi ? Parce que la réponse dépend du point de vue de l'observateur. Les pessimistes voient le verre à moitié vide, alors que les optimistes voient le verre à moitié plein.  Mais, en réalité, les possibilités de réponse sont beaucoup plus vastes et plus complexes qu'elles n'y paraissent. Les voici :

- Point de vue neutre : le verre est à la fois à moitié plein et à moitié vide - le contenu du récipient représente 50 %.

- Point de vue négatif : le verre est à moitié vide.

- Point de vue positif : le verre est à moitié plein.

- Autre point de vue : le verre est deux fois plus grand que nécessaire.

 

à suivre...