Allez les yeux invisibles vers le beau.

23/07/2014

Vers la sobriété heureuse...(3)

Constats : la Terre et l'Humanité gravement menacées :

 

images-4.jpegLe mythe de la croissance indéfinie.

Le modèle industriel et productiviste sur lequel est fondé le monde moderne prétend appliquer l'idéologie du "toujours plus" et la quête du profit illimité sur une planète limitée. L'accès aux ressources se fait par pillage, la compétitivité et la guerre économique entre les individus. Dépendant de la combustion énergétique et du pétrole, dont les réserves s'épuisent, ce modèle n'est pas généralisable.

 

Les pleins pouvoirs de l'argent.

Mesure exclusive de prospérité des nations classées selon leurs PIB et PNB, l'argent a pris les pleins pouvoirs sur le destin collectif. Ainsi, tout ce qui n'a pas de parité monétaire n'a pas de valeur, et chaque individu est oblitéré socialement s'il n'a pas de revenus. Mais si l'argent peut répondre à tous les désirs, il demeure incapable d'offrir la joie, le bonheur d'exister...

 

Le désastre de l'agriculture chimique.

L'industrialisation de l'agriculture, avec l'usage massif d'engrais chimiques, de pesticides et de semences hybrides, et la mécanisation excessive, a porté gravement atteinte à la terre nourricière et à la culture paysanne. Ne pouvant produire sans détruire, l'humanité s'expose à des famines sans précédent.

 

(Extrait de "Vers la sobriété heureuse" de Pierre Rabhi - Ed. "Actes Sud" - 2013)

 

à suivre...

22/07/2014

La Puissance de la Pensée Positive...(2)

Les enseignements de la Bible :

 

images-2.jpegJe trouvai la solution à mon problème dans les enseignements de la Bible : les principes bibliques reposent sur des bases solides et scientifiques capables de guérir n'importe qui d'un complexe d'infériorité. Leur pratique permet de libérer les forces intérieures étouffées jusqu'alors par les sentiments d'impuissance.
L'origine du complexe d'infériorité, qui empêche le plein épanouissement de la personnalité, vient souvent de l'enfance.

 

Croyez-en vous..

 

Peut-être aviez-vous une soeur ou un frère aîné qui réussissait mieux ses études que vous ? Inconsciemment, vous en avez conclu qu'il en serait de même toute votre vie ; jamais, pensiez-vous, vous en connaîtriez vous aussi le succès. Croire cela c'est ignorer que ceux qui réussissent ne sont pas nécessairement les élèves doués.

Pour éliminer un complexe d'infériorité, il suffit d'avoir la foi. Croire en Dieu aide à acquérir cette confiance en soi. La foi dynamique s'acquiert par la prière, par la lecture de la Bible et par l'application de ses enseignements. Je donnerai plus loin des exemples de prière, mais je tiens à souligner, à ce stade-ci, que, pour éveiller une foi suffisamment puissante pour vaincre le sentiment d'infériorité, il faut prier avec ferveur.

Une femme à qui l'on demandait comment elle surmontait toutes ses difficultés répondit : "Pour les obstacles ordinaires, une simple prière suffit. Mais les problèmes graves demandent des prières ferventes qui viennent du fond du coeur.

 

(Extrait de "La puissance de la pensée positive" de Norman Vincent Peale - Ed. "Marabout" - 2013)

à suivre...

21/07/2014

Le Miracle de la Pleine Conscience... (10)

S'asseoir :

 

images-2.jpegLe maître zen, Doc The, dit que lorsque l'on s'assied en méditation, il faut se tenir bien droit et faire naître dans son esprit cette pensée : "S'asseoir ici, c'est comme s'asseoir sous l'arbre Bodhi." L'arbre Bodhi est l'arbre sous lequel le Bouddha a atteint l'éveil. Chacun de nous peut devenir un Bouddha. Toutes ces personnes innombrables qui sont parvenues à l'illumination sont des Bouddhas, et il est certain que beaucoup d'entre eux se sont assis à l'endroit même où je me trouve en ce moment. S'asseoir au même endroit qu'un Bouddha procure beaucoup de bonheur, et s'asseoir en Pleine Conscience signifie que l'on est devenu un Bouddha. Le poète Nguyen Cong Tru vécut cette expérience un jour où il méditait : il vit soudain que beaucoup d'êtres s'étaient déjà assis à ce même endroit par le passé, et que dans le futur beaucoup s'y assiéraient encore :

 

A l'endroit où je suis assis aujourd'hui,

D'autres sont venus jadis s'asseoir.

Dans mille ans, d'autres encore viendront,

Qui est celui qui chante, et qui est

celui qui écoute ?

 

Cet endroit et les minutes qu'il y passa devinrent un maillon de la réalité éternelle. Mais les personnes actives et engagées n'ont guère le loisir de se promener sur les chemins de campagne et de s'asseoir sous un arbre. Le travail ne leur manque pas : préparer des projets, consulter des associations, essayer de résoudre mille et un problèmes. Il leur faut affronter toutes sortes de difficultés, garder leur attention concentrée sur le travail à chaque instant, être alerte et prêt à prendre soin de la situation avec habileté et intelligence.

Vous pouvez alors me demander comment faire pour pratiquer la Pleine Conscience dans ces conditions. Voici ma réponse : garder son attention concentrée sur le travail à chaque instant, être alerte et prêt à prendre soin de la situation avec compétence et intelligence - c'est cela même la Pleine Conscience. Pourquoi cela serait-il différent de la présence d'esprit qui est nécessaire dans tout travail ? Lorsque l'on prépare, consulte, résout et fait face à tous les problèmes qui surgissent, si l'on veut utiliser toute sa capacité de jugement, et de là obtenir de bons résultats, il est primordial d'avoir le coeur calme et une certaine maîtrise de soi. Tout le monde peut le comprendre. Si on ne se maîtrise pas et qu'au contraire on permette à l'impatience et à la colère de s'immiscer et de prendre le dessus, alors notre travail perd toute sa valeur.

La Pleine Conscience est le miracle grâce auquel nous pouvons nous maîtriser et revenir à nous-mêmes. Imaginons, par exemple, un magicien qui couperait son corps en morceaux et qui placerait chacun dans un lieu différent : les mains au sud, les bras à l'est, les jambes au nord, etc., et qui, grâce à un pouvoir magique, pousserait un cri puissant qui rassemblerait toutes les parties dispersées de son corps. La Pleine Conscience est semblable à cela : c'est le miracle qui, en un éclair, ramène notre esprit dispersé et le rétablit dans son intégralité, pour que nous vivions chaque minute de notre vie.

 

(Extrait de "Le Miracle de La Pleine Conscience" de Thich Nhat Hanh - Ed. "J'ai Lu" - 2008)

à suivre...

 

12/07/2014

Petit Intermède...

Petit intermède... A bientôt ! (Mais je reste présent)

 

 

Unknown.jpeg

 

11/07/2014

Musée du Louvre...

10/07/2014

Chemins & Dialogues... (23)

 

Chemin... (23)

 

kraly,écrivain,philosophie,spiritualité,pensées,chemin,dialogue,réflexions,comprendre,savoir,connaître,manuscritD’une image à la fois simple et belle, une incarnation généreuse se dévoilera à la lumière. Elle retombera en forme de cœurs et se diffusera dans tous les corps. Nous resterons des témoins impatients, ce temps qui se voudra existant à se définir en nous. Dans notre cerveau, il se concevra en de petites flammes invisibles qui entreront par notre esprit. De vive voix, nos consciences exauceront ce vœu et se chargeront de le transmettre avec délectation dans nos têtes. Il suffira qu’une douce musique se fasse entendre en nous et d’un enchantement magnifique nos yeux s’ouvriront à ce spectacle. De positives pensées germeront et viendront parfumer nos vies joyeuses qu’un beau sourire ensoleillera sur toutes les lèvres. Nos naissances latentes et éclatantes s’éveilleront, au matin, à ce Nouveau Monde!

 

&

 

Dialogue... (23)

 

D’une incarnation rayonnante, la beauté se dévoilera en nous. Dans nos corps, elle prendra place et nous resterons des acteurs attentifs de ce temps magnifique qui scintillera. Notre cerveau brillera de petites flammes vivantes et lumineuses qui illumineront notre esprit. Nos consciences s’efforceront d’en établir la cohérence dans une alchimie parfaite. Une musique douce nous enchantera à ce spectacle. Sur nos lèvres s’éveillera le plus beau des sourires, la naissance d’un Nouveau Monde, au matin, se concevra sous nos yeux !

 

 

(Pensées & réflexions inédites de Pôl Kraly in "Chemins et Dialogues" - à paraître)